loader

Recruitment Of A Financial Audit Firm Of The Fss Project

World Biggest Tenders Source

Tender Details

This tender with title Recruitment Of A Financial Audit Firm Of The Fss Project has been published on Bidding Source portal dated 02 Jan 2019 for the country of Madagascar. It has been categorized on Financial auditing services. For similar tenders you can see tenders mentioned below of this page.

General Information

Recruitment Of A Financial Audit Firm Of The Fss Project
Request for Expression of Interest
OP00063743
N/A
2 Jan 2019
17 Jan 2019
French
Ministry of Population
World Bank
Financial auditing services

 

 

 

 

 

**********

SECRETARIATGENERAL

--------------------

DIRECTION GENERALE DE LA PROTECTION SOCIALE

--------------------

UNITE DE COORDINATION, DU PROJET FSS-Composante 3

GENERAL

--------------------

DIRECTIO-------------------

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONSD’INTERET

AMI N° 06-18/AMI/DGPS/FSS-Comp3/IDA/C

 

SELECTION DE CONSULTANTSS PAR LES EMPRUN D’INTERET

NOM DU PAYS : MADAGASCAR

NOM DUPROJET : PROJ IAUX DE SECURITE/COMPOSANTE3

OBJET :« le recrutement d’un cabinetd’audit du pro jet FSS pour les exercices 2018 - 2019 - 2020

N° PROJET :P149323-CREDIT N° IDA 5708-MG

N° de référence selon le Plan de Passation des marchés :MG-MPPSPF-86794-CS-LCS

Le Mi nistère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme(MPPSPF) a reçu un crédit de l’Association Internationale de Développement pour supporter le coûtdu Projet Filets Sociaux de Sécurit&e acute;, et a l’intention d’utiliser une partie du montant de cecrédit pour effectuer les paiements au titredu service pour le recrutement d’un cabinet d’audit en vue de laréalisation de l’audit comptable et finan cier annuel du Projet FSS sur 3 (trois) périodes de 2018à 2020

 

  1. LES SERVICES D’AUDIT CONSISTENT A :

-exprimer une opinion professionnelle et indépendante surla situation financière du Projet notamment lesétats financiers, les relevés des dépenses et les compt es désignés du Financement à lafin de chaque exercice et de s’assurer que les ressources mises à la disposition du Projet sont utilisées auxfins pour lesquelles elles ont été octroyées en vue de l&rsq uo;atteinte des objectifs, conformémentaux principes comptables généralement admis ainsi que sur la conformit& eacute; de l’exécution du Projetaux termes de l’Accord de Crédit -5708 MG, de l’Accord de Don D145 et des lois et réglementations localesapplicables ;

-d’effectuer une revue des systèmes et proc&ea cute;dures de contrôle interne mis envigueur au sein du Projet afin d’en apprécier la qualité et les impa cts possibles sur les comptesarrêtés à chaque fin d’exercice.

L’auditeur se prononcera sur :

 

a) La sincérité et la régularité des états financiers, lesrelevés des dépenses et les comptes désignés, c’est-à-dire par rapport aux normes comptablees, aux relev&eairectives de la Banque et à l’accord de financement, notamment sur l’éligibilitéet la vali te; des dépenses effectuées par l'agence d'exécution et les entitésimpliquées dans le pr ojet.

 

b) L’efficacité de la structure du système decontrôle interne

 

c) La conformité de l’exécution du projet conformémentaux termes des Accords de financement.

 

  1. PREPARATION DES ETATS FINANCIERS ANNUELS

La re sponsabilité de la préparation des états financiers incluantles notes annexes relève de chaque Unit&eac ute; : MPPSPF, FID et l’U-PNNC /ONN qui devra les établir demanière à rendre compte de l’ense mble des transactions financières relatives au Projet et enconformité avec les normes comptables en vigueur àMadagascar.

 

 

  1. ETENDUE DE L’AUDIT

 

  1. L'audit sera réalisé conformément aux normes internationales d'audit (ISA) &eaacute;dictées par l’IFA

L'audit et inclura les tests et les procéduresd’audit ainsi que toutes les vérific auditeur jugera nécessaires au regard des circonstances. En application deces normes d’audit, l’auditeur demande ra à chaque Unité une lettre de confirmation écriteengageant la responsabilité des dirigeants dans l&rs quo;établissement des états financiers et le maintiend’un système de contrôle adéquat. L&rs quo;audit portera sur les dépenses engagées par leMPPSPF, FID et l’U-PNNC ainsi que celles des entités i mpliquées dans le projet (Associations Communautaires,Sous Projets, ONG, …).

 

L’audit cou vrira au minimum deux (02) régions par annéed’exercice (2018- 2019 et 2020) : une (01) région sur f inancement initial et une (01) région surfinancement additionnel.

 

Au cas où il y a exigence decouverture sur plusieurs régionscomplémentaires, ceci constitue des missions spécifiques dont les conditions seront arrêtées entre lesparties(logistique, …)

 

L’auditeur veillera entre au tre à :

- S’assurer que tous les fonds obtenus ont été employées conformémentaux dispositions del’Accord de Financement N° 5708-MG, de l’Accord de Don D145 et leurs amendements dans un soucid’économie et d’efficience, et uniquement aux fins pour lesquelles elles ont étéfournies.

 

- Vérifier si les fonds des Comptes Désignés et des sous comptes spéciffiques ont é fournies.

té dépensés aux fins pour lesquelles ils ont étédécaissés et si justificatives ont été bien conservées.

 

- S’assurerque les biens et services fina ncés ont été acquis en respect des procédures de passation desmarchés conformément aux di spositions des accords de financement et des Directives de passation des marchéset de sélection des consultants et duManuel de passation de marché du MPPSPF, du FID et de l’U-PNNC/ONN, etont été proprement enregistr&eacu te;s dans les livres comptables.

 

- S’assurer que tousles dossiers, comptes et écritures n&eacut e;cessaires ont été tenus au titre des différentesopérations relatives au projet (y compris les d&eacut e;penses couvertes par les relevés des dépenses ou desrapports de suivi financier).

 

- S’ assurer que les Comptes Désignés sontgérés eu égard aux dispositions de l’accord de cr&eac ute;dit et de l’accord de don.

-S’assurer que les demandes de décaissement soumises à la Banque p our fins de financement sont appuyéespar des pièces justificatives, sont correctement autorisées et enregistr& eacute;es, et sont éligibles selonles termes des accords de financement.

 

 

- S’ass urer, s’il y a lieu, que lesdépenses inéligibles dans les demandes de remboursement de fonds identifiéeslors des auditsprécédents ont été remboursées au Compte Désigné. Ces dépen ses ferontl’objet d’une note séparée dans le rapport d’audit.

 

- Vérif ier lesmouvements sur les Comptes Désignés et s’assurer que les transactions concernent uniquement les opérations relatives aux financements des dépenses du projet.

 

- S’assurer que les avances auxentités, impliquées dans la mise en œuvre du Projet, sont faites correctement et les justifications des avances ve entsées sont faites effectivement et dans les délais.

 

- S’assurer que la validationdes r orts (provisoires et définitifs) et de tous autres livrables des consultants ainsi que la réception desouvrages est f aite dans les délais et conditions requis indiqués dans les contrats.

 

-Comparer la réal isation des activités du projet par rapport aux indicateurs de performances

-S’assurer que tous les engagement s donnés par le projet à la date de la clôture de la périodesont prévus par l’accord de fin ancement et les directives de la Banque.

 

- S’assurer quetoutes les dépenses payées &agra ve; même le fonds du crédit de du don, sont éligibles etrespectent les prévisions d'allocation fix&e acute;es pour le Projet ainsi que stipulées dans l’accord decrédit et de l’accord de don. Si au cours de son intervention sur terrain, les auditeurs relèvent desdépenses inéligibles ou constatent le non-respect des dispositions relatives aux allocations, ils doivent informerimmédiatement le Directeur National ou le Coordonnateur du Proje t.

 

L’auditeur est tenu deprocéder à une vérification par sondage des actifs immob ilisés suivant les étatsd’inventaire présentés par le Projet à la fin du programme&n bsp; soit le 30 septembre2020

 

En conformité avec les normes de l’IFAC, l’auditeur devra a ccorder une attentionparticulière aux points suivants :

 

a) Fraude et Corruption :Conformément à la norme ISA 240 (Prise en compte du risque de fraude et d’erreur lors de l’ auditdes comptes), l’auditeur devra identifier et évaluer les risques de fraude, obtenir ou fournir des preuv esd’audit suffisantes d’analyse de ces risques et traiter de manière appropriée les fraudes identifiées ou suspectées.

b) Lois et Règlements : En élaborant l’approched’audit et en exécutant les procédures d’audit, l’auditeur devra évaluer la conformité; d&e l’AGEX avec les lois et les règlements qui pourraient affecter significativement les états financierscomme quis par la norme ISA 250 (Prise en compte du risque d’anomalies dans les comptes résultant dunon-respect des textes légaux et réglementaires).

c) Gouvernance : Lacommunication avec le s responsables du Projet en charge de la Gouvernance des points d’audit significatifs enconformité avec la norme ISA 260 (Communication sur la mission avec les personnes en charge de laGouvernance).

d) Risques : Dans l’objectif de réduire les risquesd’audit à un niveau relativement faible, l’audi teur mettra en œuvre les procédures d’auditappropriées en réponse aux risques d’anomalies id entifiés à l’issue de sonévaluation. Cela en conformité avec la norme ISA 330 (Proc&eacut e;dures d’audit mises en œuvrepar l’auditeur à l’issue de son évaluation des risques).

Par conséquent,l’objectif de l’auditeur est de concevoir et de mettre en œuvre des répon ses adaptées àl’évaluation des risques d’anomalies significatives afin d’obtenir des é ;léments probantssuffisants et appropriés de ces risques.

 

  1. ÉTATS &n bsp;FINANCIERS DUPROJET

L’auditeur vérifiera que les états financiers du Projet ont &e acute;tépréparés conformément aux normes comptables généralement admis et donnent une ima gefidèle de la situation financière du Projet à la date de clôture de chaque exercice ainsi que les ressources et les dépenses à cette date.

Les états financiers doivent comprendre :

  1. Unétat des ressources (fonds reçus de l’IDA) et des emplois (dépenses engagées au cours de l’eexerci é considérée) ;
  2. Un état récapitulatif des dépenses engagéesau cours période considérée, celles-ci étant présentées par composantes/souscomposantes/activit&ea cute;s et par grandes catégories ;
  3. Un bilan indiquant les fonds cumulés duprojet, les soldes bancaires , les autres actifs du projet et les engagements, le cas échéant ;
  4. Lesnotes annexes décrivant l es principes comptables appliqués à l'élaboration des étatsfinanciers et présentant une anal yse détaillée et expliquée des principauxcomptes ;

 

  1. &Ea cute;TATS CERTIFIÉS DE DEPENSES

L’auditeur est tenu de vérifier tous les relevésde dépensesprésentés à l’appui des demandes de retrait de fonds au cours de chaque exercice. Il doit examiner cesdépenses et déterminer si elles sont admissibles au regard des accords de financement. S’il es t établique des dépenses non admissibles ont été inclues dans les demandes de retrait de fonds et rembo ursées,l’auditeur devra l’indiquer. Il doit procéder à tous les contrôles et vérifica tionsqu’il juge nécessaire en la circonstance et s’assurer surtout que les procédures de contrôlesinternes en place pour l’utilisation des états certifiés de dépenses sont adéquates etfiables.

Le rapport d’audit doit inclure une liste des différentes demandes de retrait sur présentation des relev& fiables.

  1. COMPTESDÉSIGNÉS

Dans le cadre de l’audit des états financiers du Projet,l’auditeur devra analyser les trans actions des Comptes Désignés du MPPSPF, du FID et de l’U-PNNC/ONN quiincluent normalement :

 

  • les dépôts et les reconstitutions opérés par laBanque Mondiale;
  • les paiements effec tués en réponse à des demandes de retrait ;
  • lesintérêts que peuvent rapporter les solde s et qui reviennent à l'emprunteur ;
  • les soldes àla fin de chaque exercice.

L’audi teur accordera une attention particulière à laconformité des soldes des Comptes Désignés à ; la clôture de chaque exercice avec lesprocédures de la Banque mondiale. L’auditeur examinera l’él igibilité des transactionsfinancières couvrant la période sous revue et les soldes des fonds à la cl&oc irc;ture de l’exercice enconformité avec les dispositions de l’accord de financement et de la lettre de dé ;caissement. Il examineral’adéquation du système de contrôle interne en fonction du mécanisme de décaissement.

 

L'auditeur s'assurera que les fonds des comptes désignés ne sontpas utilisés à des fins autres que celles prévues dans les accords de financement et conciliera les rapports suur pales mouvements de ces comptes avec les pièces justificatives pertinentes incluant les relevésbancaires.

  1. i> SYSTÈME DE CONTRÔLE INTERNE

L'auditeur est tenu de procéderà un examen exhaus tif et approfondi du système de contrôle interne au niveau du MPPSPF, du FID et del’U-PNNC/ONN. Le but de cet ex amen est d'obtenir une compréhension suffisante des règleset procédures du système de contrôl e interne y compris les manuels d’exécution et devérifier que les règles et procédures édi ctées sont adéquates et fiables, mises enapplication, et fonctionnent correctement.

L’Auditeur appr&eac ute;ciera plusparticulièrement:

  • les systèmes comptables et d’information pour déterminer s’ilssont adéquats; et
  • la capacité du personnel comptable et financier.

 

Lesfaiblesses et défaillances constatées seront consignées dans un rapport séparé (Lettre &agra ve;la Direction ou Management Letter) à l'attention du Projet (Coordination). Dans ce rapport, l'Auditeur, évaluera les risques liés aux faiblesses et autres défaillances du contrôle interne et fera des recommandationspratiques et pertinentes pour son amélioration.

 

La lettre à la Direction doit aussi indiquer toou pre non-conformité avec les accords de financement ainsi que les réponses du MPPSPF, du FID et del’U-PNNC/ONN aconstats et recommandations des auditeurs.

  1. OPINION DE L’AUDITEUR ET PRODUITSLIVRABLES

Pour cha cune des périodes :

  • 01 Janvier au 31 Décembre 2018 (Financementinitial et additionnel)
  • 01 Janvier au 31 Décembre 2019 (Financement initial et additionnel)
  • 01 Janvierau 30 Septembre 2020 (Financement in itial et additionnel)

L’auditeur produira pour chaque Unité(MPPSPF, le FID et l’U-PNNC/ONN) :

  • un rapport d'audit qui contiendra l'opinion professionnelledes auditeurs sur les états f inanciers du Projet et ainsi que toutes autres informationsjugées nécessaires ;
  • un rapport sur l e contrôle interne (Lettre à la Direction ouManagement Letter) rendant compte de toutes les faiblesses du systè me, évaluant les risques liés à cesdéfaillances et proposant des recommandations pertinentes et pratiqu es.

 

L’auditeur doitse faire une opinion sur les états d’inventaire des actifs immo bilisés des programme FSS et FSS /FA àla fin du programme soit le 30 septembre 2020.

 

Les rappo rts définitifs seront remis au Projet enversion électronique sur CD et en version dure en cinq (5) exemplaires.< /p>

Les rapports d’auditdûment approuvés par le Projet devront parvenir à la Banque Mondiale au plus tard 04 (quatre) mois aprèsla clôture de chaque exercice auquel l’audit se rapporte.

 

  1. < li>
  2. POINTSGÉNÉRAUX

Le MPPSPF, le FID et l’U-PNNC/ONN mettront à ladisposition del’auditeur tous les documents nécessaires à sa mission dans les délais qui sont impartis à samission et les aideront également à prendre contact avec toutes entités, institutions ou prestatair es deservices concernés par l’audit des comptes.

Les documents ci-dessous seront entre autres mis à ladisposition de l’auditeur :

  • Accord de Crédit N°5708-MG ;
  • Accord de Don n°D145 ;
  • Project Appraisal Document (PAD);
  • Manuels d’exécution et manuels de procédures aad D1inistratives, comptables et financières ;
  • Échanges de correspondances officielles, les rapportsde mi ions et les minutes/PV/memo des réunions ;
  • Plans de Travail Annuel, Plans de Passation desMarchés, Pla ns de Décaissement ;
  • Aide-mémoires des missions de supervision et d’appuià la mise en &oe lig;uvre ;
  • Autres éléments d’informations liés au projet etjugés nécessaire s.

Il est impératif que l’auditeur prenne connaissance des directivessur l’établissement d es rapports financiers et la révision des comptes des projets financés parl’IDA qui récapitulent les exi gences en matière de préparation de rapports financiers et d’audit.L’auditeur consultera égalementles Directives en passation de marchés de la Banque Mondiale. L’auditeurdevra aussi prendre connaissance du Manuel de s décaissements de la Banque mondiale. Ces documents lui seront fournis par leProjet. Par ailleurs ils pourront être t éléchargés à partir du site Internet de la BanqueMondiale.

  1. CALENDRIER D&rs quo;INTERVENTION

Auditintérimaire :

A chaque année, avant la v&e acute;rification des comptes proprement dits,l’auditeur est tenu de procéder à un audit intérimaire (apr ès 9 mois de l’exercice)auprès du MPPSPF, FID et U-PNNC au cours duquel il procèdera à la revue e xhaustive du système decontrôle interne, l’appréciation de la tenue des comptes, et la vérificatio n des étatscertifiés de dépenses prévues à cet effet. L’audit intérimaire doit &eci rc;treréalisé le mois de novembre ou au plus tard au mois de décembre 2018 et 2019. Les observations des audit eursà cette étape seront consignées dans les rapports d’audit final.

Audit final :

Il est escompté que les travaux d’audit débutent au cours de lapremière semaine du mois de mars de l’année suivant chaque exercice à auditer, et que la duurée premi&egravtotale de l’intervention ne dépassera pas six (06) semaines, ycompris la remise ddéfinitifs.

 

  1. LIEU DE LAMISSION

L’Auditeur se rendra dans les bureaux du MPPSPF, du FID, del’U-PNNC/ONN et des entités impliquées dans la mise en œuvre du projet (Associations Communautaires, SousProjets, ONG …).

  1. QUALIT E DE L’AUDITEUR

La mission sera réalisée par un Cabinet d’Audit etd’Expertise Comptable (i) indépendant et faisant profession habituelle d’auditer les comptes (ii ) dont lesexperts comptables sont inscrits au Tableau de l’Ordre des Experts comptables de Madagascar (iii) ayant des expériences confirmées en audit financier des projets de développement notamment les projets financés par laBanque mondiale (au moins 3 missions similaires) et (iv) jugé acceptable par l’IDA.

L'équipe devraitt Bavoir la composition minimale suivante, éventuellement complétée par les dispositions de l'offretechnique u consultant :

Auditeur associé :

  • L’associéresponsable do it être un Expert-Comptable Diplômé justifiant d’au moins 05ans d’expériencecomme associ&eacu te;.

Chef de mission :

Un Expert-comptablediplômé répon dant aux qualifications suivantes :

  • Etre titulaire d’un Diplômed’expertise Comptable justifia nt d’au moins 05 ans d’expérience d’audit financier et ayant unebonne connaissance des procédures d e gestion fiduciaire et audits des projets Banque Mondiale ;
  • Avoirparticipé comme chef de mission à aumoins 5 missions d’audit de projets financés par les Partenairesde Développement.

 

< p>

Auditeurs:

Des auditeurs justifiantd’un diplôme supérieur en gestion justifi ant au moins 3 missions d’audit de projets et 5 ansd’expérience professionnelle en audit

 

 

  1. L’Unité decoordination du projet FSS-Composante 3 auprès du Ministère de la Popula tion, de la Protection Sociale et de laPromotion de la Femme (MPPSPF) invite les firmes de consultants admissibles à manifes ter leur intérêt àfournir les services décrits ci-dessus.

 

  1. Un Consul tant sera sélectionnéselon la méthode « Selection à Moindre Coût » telle que d&e acute;crite dans les Directives deConsultants.
  2. Les Consultants peuvent s’associer avec d’autres firmes pour r enforcer leurs compétencesrespectives en la forme d’un groupement solidaire ou d’un accord de sous-traitant.
  3. Les Consultantsintéressés peuvent télécharger les termes de référence à par tir du site web duMPPSPF : http://www.population.gov.mg ou récupérer à l’adresse ci-dessous.
  4. Lesdossiers de candidatures doivent être déposés en version physique à l’adresse ci-des sous enpersonne, par courrier, au plus tard le 17 Janvier 2019 à 10h00 mn , avec mention du poste sur l’enveloppe :

 

 

Intituléde l’offre.

« A N’OUVRIR QU’EN SEANCE DE DEPOUILLEMENT »

Monsieur le Coordonn dateur du projet FSS-Composante 3 porte 109

2 Rue Razanakombana Ambohijatovo

101ANTANANARIVO

&nsp; Antananarivo,17Décembre 2018

 

 

&nbssp; & Décbsp; &nbnbsp; Le Directeur Général de laProtection Sociale ; &Protectibsp; bsp; ;

 

 
 
 
 
 
 
 


http://projects.worldbank.org/procurement/noticeoverview?lang=en&&id=OP00063743


No. 12, 1 st floor, Block B2, EGS Business Park, World Trade Center, Bakirkoy - Istanbul - Turkey
info@biddingsource.com
24 X 7 online support
TOP